Cosmétiques : de nouvelles demandes et le constat du non respect de l’interdiction des tests sur animaux


L'appel à la Commission Européenne des organisations de protection animale de suspendre tous les tests sur animaux pour les cosmétiques

28 mars 2021

Il y a huit ans, les tests cosmétiques sur les animaux et la vente de produits cosmétiques reposant sur de tels tests étaient interdits dans l’UE – pourtant les ingrédients cosmétiques continuent d’être testés sur les animaux. Les organisations de protection animale ont uni leurs forces pour exhorter les autorités de l’UE à annuler les nouvelles demandes de tests sur les animaux et à garantir la sécurité des cosmétiques et de leurs ingrédients en utilisant uniquement des méthodes non animales.

Mettant fin à la dépendance archaïque à l’égard de nouveaux tests sur les animaux, le règlement cosmétique de l’UE a encouragé le développement de méthodes de test supérieures hors modèle animal établissant la règle d’or pour des initiatives similaires dans le monde entier. Cependant, depuis, il est devenu très clair que le règlement n’est pas respecté comme cela avait été promis aux citoyens de l’UE, et que les animaux souffrent et meurent toujours lors des nouveaux tests d’ingrédients cosmétiques.

Les ingrédients cosmétiques sont testés sur des animaux dans l’UE en vertu de la législation sur les produits chimiques industriels connue sous le nom de règlement REACH (Registration, Evaluation, Authorization and Restriction of Chemicals). Des décisions récentes de l’Agence Européenne des Produits Chimiques (ECHA) et confirmées par sa chambre de recours confirment que l’ECHA considère que les tests sur les animaux, même pour les ingrédients utilisés exclusivement dans les cosmétiques, sont autorisés au titre de REACH. Cette approche porte gravement atteinte au règlement sur les cosmétiques.

En tant que membre, Pro Anima soutient la lettre cosignée par l’ECEAE (European Coalition to End Animal Experiments), en collaboration avec Cruelty Free Europe, Eurogroup for Animals, PETA (People for the Ethical Treatment of Animals), Humane Society International Europe.