Mécènes

Pour devenir partenaire média ou partenaire financier, contactez-nous.

Fondation Brigitte Bardot

Depuis plus de 50 ans, Brigitte Bardot met sa notoriété internationale et son inépuisable énergie au service des animaux. Avec la création de sa Fondation en 1986, reconnue d’utilité publique en 1992, Brigitte Bardot s’est entourée d’une équipe solide et s’est dotée d’outils lui permettant de mener le combat pour la cause animale, en France et partout dans le monde. Aujourd’hui, l’arche de BB accueille plus de 6500 animaux.

Fondation Descroix-Vernier

La Fondation Descroix-Vernier est une fondation privée, réglementée, Belge.

Elle a pour mission d’aider les plus pauvres : apport d’eau potable en Afrique subsaharienne, programmes d’aide aux sans logis en France, distribution de denrées alimentaires, de soins, etc. Une partie des budgets de la Fondation Descroix-Vernier est aussi affectée aux animaux, toujours dans la même logique : les plus faibles, les plus nécessiteux.

Elle est une Fondation d’un type particulier : elle ne fait aucun appel aux dons. Elle est chargée de partager la fortune de son fondateur, qui a fait le choix de redistribuer tout ce qu’il possède.

Association 30 Millions d’Amis

30 Millions d’Amis, c’est plus de 30 ans d’amour et de protection au terme d’une incroyable aventure qui reste aujourd’hui inégalée dans l’histoire de la protection animale.

Lutter contre les abandons, contre l’expérimentation animale et les trafics d’animaux, sensibiliser l’opinion, faire évoluer les lois et le statut de l’animal. L’action de la Fondation ne se limite pas aux animaux abandonnés et au territoire français. L’Association 30 Millions d’Amis mène sa lutte partout où les animaux souffrent et ont besoin de reconnaissance.

 LSCV

Conformément à l’art.2 de ses statuts, la LSCV vise l’abolition totale de « la pratique d’expériences médicales, scientifiques ou commerciales sur l’animal vivant (vivisection)».

Elle promeut et encourage financièrement « la création de nouvelles méthodes de recherche scientifique » permettant la suppression de l’expérimentation animale. Elle encourage et soutient particulièrement les méthodes dites substitutives (ou alternatives), lesquelles font appels a des tissus ou cellules humaines (modèles in vitro) provenant par exemple de biopsies pratiquées en milieu hospitalier, ou de données bio-informatiques (modèles in silico).

SNDA

La SNDA a été fondée en 1972 et reconnue d’Utilité Publique en 1994.

Elle œuvre à faire évoluer la condition animale dans les domaines politiques et juridiques par des contributions à divers groupes de réflexion. Elle apporte son expertise dans les domaines juridiques et politiques concernant la condition animale : les animaux de compagnie, d’élevage, d’expérimentation, de divertissement et sauvages.

Depuis plus de 45 ans, elle accompagne des organisations de protection animale dans leurs campagnes en France et à l’étranger.  Elle est partenaire de nombreux projets portés par des associations sélectionnées pour leurs compétences dans le domaine de la protection des animaux et de la préservation de la biodiversité.

Nous vous présenterons régulièrement ces contributions et campagnes sur notre nouveau site.

SPA

La Société Protectrice des Animaux (SPA) est la première association de protection animale en France. Elle a été créée en 1845 et reconnue d’utilité publique en 1860. La SPA agit quotidiennement pour assurer la protection et la défense des animaux sur l’ensemble du territoire français.
Ses missions consistent à : Lutter contre la maltraitance et les abandons ; Recueillir et héberger les animaux abandonnés, perdus ou maltraités et leur trouver un foyer ; Soigner les animaux des propriétaires démunis ; Sensibiliser le grand public et en particulier les jeunes à la protection animale ; Responsabiliser les propriétaires d’animaux ; S’engager auprès des pouvoirs publics pour faire évoluer la cause animale 

UBAEAV

UBAEAV

L’ Union belge pour l’ Abolition de l’ Expérimentation sur l’ Animal Vivant, la Protection de la Nature et de l’ Environnement a pour but de : promouvoir toute action visant, tant en Belgique qu’à l’ Etranger, à faire reconnaître l’animal comme sujet de droit, d’obtenir dans quelque domaine et discipline que ce soit, l’abolition de l’expérimentation sur l’animal vivant(…) de promouvoir toute méthode de recherche non violente (…) l’association pourra entreprendre toute action ayant un lien direct ou indirect avec son but social. Elle pourra collaborer avec d’autres associations, belges ou étrangères, qui ont le même but social ou qui se consacrent à la protection des animaux, de la nature ou de l’environnement. (Moniteur Belge du 5 novembre 1981.)

L’Association a soutenu et soutient financièrement des scientifiques en Belgique ainsi qu’en Europe dans leurs travaux sur les méthodes alternatives. Elle s’est portée partie civile dans un procès retentissant contre l’Hôpital Erasme (1999 – 2000).