Qui sommes-nous ?

Créé en 1989 par Christiane LAUPIE-KOECHLIN, sous la présidence d'honneur du Professeur Théodore MONOD, Pro Anima (du latin " Pour la Vie, le Souffle ") est avant tout un comité scientifique.

L'association est libre de toute sujétion politique, philosophique, confessionnelle ou autre.

Pro Anima se propose de valoriser les progrès scientifiques participant à une recherche hors expérimentation animale. À partir de considérations scientifiques et logiques en premier lieu, Pro Anima a identifié de longue date le recours aux modèles animaux, pour l'évaluation de la toxicité chez l'homme ou pour la recherche biomédicale, comme une cause de dysfonctionnements de notre recherche.

Pro Anima un postulat pionnier.

Dès sa création, Pro Anima a apporté la preuve rigoureuse qu'aucune espèce ne pouvait être prise comme modèle biologique fiable pour une autre. De ce fait, le recours au modèle animal est non seulement inutile, il est dangereux et n'empêche pas la mort prématurée de centaines de milliers de citoyens de l'Union Européenne (130 000 hospitalisations et 10 000 décès par an selon l'assurance maladie / chiffres 2013).

L'association publie et diffuse la revue trimestrielle Sciences, Enjeux ,Santé pour faire le point sur les méthodes alternatives aux expérimentations animales et décrypter l'actualité scientifique. Pro Anima a organisé deux congrès internationaux de toxicologie scientifique, a contribué à plusieurs vidéos et à deux ouvrages sur le sujet. Nombre d'associations de défense animale nous soutiennent, comprenant que nos arguments scientifiques qui dénoncent l'inefficacité du modèle animal rejoignent les arguments éthiques.

Pro Anima s'est adjoint le concours d'un laboratoire de pointe pour lancer Valitox. Cette démonstration In Vitro nous a permis de tester certains additifs, colorants, conservateurs et médicaments retirés du marché et d'en démontrer la toxicité ou l'innocuité In Vitro. L'intérêt novateur des tests a attiré l'attention de certains experts et la démonstration doit être poursuivie sur un plus grand nombre de molécules. En effet, cette démonstration a permis le développement du test Valitox qui suscite actuellement l'intérêt de plusieurs scientifiques. En décembre 2008, Pro Anima est sélectionné par l'EPHA   ( European Public Health Alliance) pour collaborer directement aux politiques de santé dans l'Union Européenne. En outre, Pro Anima rencontre des responsables français et européens, afin de les alerter sur les failles du système de santé basé sur l'expérimentation animale et de les informer des méthodes fiables déjà disponibles. Nous avons également lancé le Fonds EthicScience, véritable plateforme de soutien financier à la recherche hors expérimentation animale.

Pro Anima est actuellement présidé par le Docteur Catherine Radriantseheno.

Je préfère une ignorance malgré mon inlassable curiosité, à l'acquisition d'un savoir que je saurai n'avoir été obtenu que grâce à la souffrance d'un être vivant.

Pr Théodore Monod