dans quel pays peut on acheter du viagra sans ordonnance cialis en ligne livraison rapide viagra fiable en ligne acheter priligy en france achat de viagra moins cher achat levitra canada

Réaction à une note de l'observatoire de la sécurité des établissements scolaires au sujet des dissections.


20 juin 2013

Dans la cadre d'un article paru hier sur le site du figaro.fr, une note de cet observatoire concernant la dissection affirmait : la dissection d'organes ou d'animaux morts permettent de confronter les élèves à la complexité du vivant et se justifient par trois objectifs éducatifs essentiels: la motivation des élèves par le réel afin de développer durablement le goût pour les sciences de la vie ; l'apprentissage de valeurs fondamentales, notamment le respect de la vie animale ; la protection de l'environnement (diminution des prélèvements, absence de rejet d'espèces allochtones).

 

Nous avons donc réagi ce jour même :

 Dans une note publiée sur le site du figaro.fr* en date du 19 Juin 2013, au sujet d’une jeune collégienne ayant créé une pétition contre les dissections en milieu scolaire, nous avons été surpris par votre commentaire.
Notre association, en campagne pour une recherche plus éthique, hors tests sur animaux, oeuvre également pour le remplacement des dissections par des outils pédagogiques alternatifs ainsi que pour le droit à l’objection de conscience.
Sachez que nous avons reçu depuis de nombreuses années des témoignages de jeunes personnes choquées par les dissections en classe et par la banalisation de la violence qu’elles entretiennent.
Il est surprenant que l’administration les ignore à ce point.
Pour revenir à votre commentaire, nous ne pensons pas que votre description des trois objectifs éducatifs que vous proposez convienne parfaitement à la réalité. Notre jeunesse doit apprendre à respecter le vivant autant que possible. Il est possible aujourd’hui d’utiliser de nombreux outils pédagogiques afin d’étudier le réel :
Des sites proposent une étude complète des outils didactiques alternatifs classés par espèces (chat, écrevisse, lapin…). Il existe par exemple un modèle PVC rat commercialisé par Microsurgical Developments Foundation. Ce pack reproduit l’anatomie du rat et permet de s’entrainer à 25 techniques de microchirurgie. La même initiative concernant cette fois un organisme humain devrait pouvoir se faire et constituerait un progrès fabuleux….le modèle rat en PVC prouve que c’est du domaine du possible. L’avantage éthique est indéniable. En effet, si toutes les facultés évitaient le modèle animal au profit de ce genre d’alternative, de nombreuses vies animales seraient épargnées et l’apprentissage du respect du vivant justement encouragé !

Un site passionnant ( www.websurg.com ) propose des centaines d’heures vidéos chirurgicales à télécharger avec analyses et opinions d’experts. Cela permet aux étudiants d’acquérir de nombreuses connaissances sur l’organisme humain.
Nous ne comprenons pas cette étrange inversion des valeurs lorsque vous déclarez que les dissections favorisent  l'apprentissage de valeurs fondamentales, notamment le respect de la vie animale(…) la protection de l’environnement alors que nous savons que de nombreux animaux sont tués principalement pour les dissections ou bien issus de filières peu respectueuses de la vie animale.
Nous attirons votre attention sur le fait que de nombreux psychologues font le lien entre violence sur animaux et violence sur l’humain.
Selon le Docteur Britannique  Richard D.Ryder le comportement sadique envers les animaux pendant l’enfance est souvent un indicateur de comportements sadiques et meurtriers envers les hommes à l’âge adulte.
Beaucoup de tueurs en série ont fait preuve de graves abus envers les animaux dans leur passé, aussi, je crois que l’enseignement de la dissection et de la vivisection à des adolescents est la forme d’enseignement la plus psychologiquement dangereuse parmi toutes celles existantes.
Certaines forces militaires spéciales sont régulièrement entrainées à tuer un animal. Cela aide, en théorie, à les endurcir… Voulons nous que nos enfants deviennent ainsi ?
Dans l’attente de votre aimable retour. 

* http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/19/01016-20130619ARTFIG00364-une-fillette-lance-une-petition-contre-la-dissection-a-l-ecole.php