Ateliers de sensibilisation à la recherche non animale

Ateliers de sensibilisation à la recherche non animale


Le Comité Pro Anima propose des ateliers de sensibilisation inédits, instructifs et inclusifs autour des méthodes non animales.

Répondre au sondage pour faire le point sur vos connaissances en matière de méthodes non animales

Le but ?

  • Informer et sensibiliser sur les récentes technologies et recherches n’utilisant pas de tests sur les animaux
  • Mettre en lumière leurs bénéfices pour la recherche et la santé
  • Fournir des connaissances, et des clés, adaptées aux profils des publics, pour participer à une plus grande reconnaissance de ces recherches et technologies.

Pour qui ?

Le projet est adressé aux étudiants de filière scientifique, aux adultes, mais aussi aux décideurs publics, dans l’objectif d’ ouvrir les ateliers à un public le plus large possible, car il est essentiel qu’un maximum de personnes soient sensibilisées à ces enjeux d’éthique et de santé publique.

Où et Quand ?

A partir du printemps 2024, en présentiel (physique) et à distance (webinaire).

En présentiel, les ateliers se dérouleront dans les espaces mis à disposition des structures partenaires (MJC, boutiques cosmétiques, universités, cafés culturels…).

A distance, par l’intermédiaire d’un logiciel de visio-conférence.

Les prochains ateliers en ligne

 

Quelles seront les activités ?

L’ambition, au-delà d’apporter des connaissances sur les NAMs, est d’ouvrir un véritable dialogue constructif entre les participants.

Au travers de diaporamas, de jeux, d’échanges et de quiz interactifs, notre médiateur scientifique anime l’atelier autour de 3 grands axes :

  • Les limites du modèle animal / les avantages de la recherche non-animale 
  • Le cadre de l’utilisation d’animaux à des fins scientifiques en France et en Europe
  • Les Innovations et technologies non-animales : des applications concrètes pour la santé

A la fin de la session, chaque participant(e) se voit offrir (ou adresser) un pack composé d’un tote-bag avec le dernier numéro Sciences, Enjeux, Santé, la mini-brochure de l’atelier et un dépliant.

Pourquoi cette initiative ?

Un questionnaire diffusé en ligne au printemps 2020 a mis en évidence le manque de connaissances du public sur l’expérimentation animale et les méthodes alternatives

Mais c’est également les scientifiques qui témoignent de ce manque de connaissances dans le domaine des NAMs.

Pour pallier ce manque d’information, les actions de sensibilisation destinées à différents publics apparaissent indispensables.

visuel corps de mail

Ateliers conçus et animés par

Thomas Chardon — Legrand (Université Paris-Saclay), alternant médiateur scientifique au sein du Comité scientifique Pro Anima

Dr. Lilas Courtot, consultante — responsable scientifique pour le Comité Pro Anima

Initiative soutenue par