Argumentation scientifique et infographie

Notre infographie résume simplement la problématique que nous soulevons.

InfographieLight[1]

Certains scientifiques opposés à l’expérimentation animale ne le sont pas seulement pour des raisons éthiques mais pour des raisons scientifiques et écologiques.

L’argument qu’aucune espèce n’est le modèle fiable d’une autre est admis par un nombre grandissant de chercheurs. Il peut se démontrer logiquement et scientifiquement :

En effet, une espèce est définie par son isolement reproductif, c'est-à-dire qu’elle ne peut se reproduire qu’entre les membres d’une même espèce et non avec ceux d’une autre.

Elle se caractérise aussi par ses chromosomes : les chromosomes d’espèces différentes sont aussi différents. Or les chromosomes d’un individu déterminent toutes ses activités biologiques. Les activités biologiques de 2 espèces différentes étant différentes, une espèce ne peut  pas être le modèle fiable d’une autre.

Un exemple parmi d’autres :

Le chimpanzé est immunisé contre le virus du SIDA (HIV), incommodé légèrement par le virus de l’hépatite B et succombe au virus Ebola.

On remarque dans cet exemple que le chimpanzé a réagi  de façon opposée,  différente et identique à la réaction humaine. Ainsi se fier au résultat d’un modèle animal pris comme modèle humain est hasardeux et revient à jouer notre santé à la roulette russe.

On comprendra mieux ainsi les accidents si nombreux dus aux médicaments pourtant longuement testés sur les animaux.

Quelques arguments aux questions que vous vous posez

Pour beaucoup, l'expérimentation animale est discutable sur le plan moral mais nécessaire, dans l'état actuel des connaissances, pour assurer l'efficacité et la sécurité des médicaments. Pourtant, nous démontrons, en répondant aux questions les plus fréquemment posées par les défenseurs du modèle animal, que ceux-ci ont tort.